Daon is not dead

Du changement en 2018 pour la 3e édition de Daon is not dead. Deux ans après la mise en place de la nouvelle formule, le festival sera organisé cette fois, « sur trois jours, du vendredi 1er au dimanche 3 juin », et avec un retour sur le terrain d’origine du festival, derrière la mairie.

De plus, « l’entrée sera à prix libre, on donne ce que l’on veut », explique Nicolas Charles, l’administrateur. L’idée : « se démarquer des autres festivals et permettre à tout le monde de venir. »

L’équipe des Bouts de ficelles prévoit trois concerts le vendredi et quatre le samedi avec des interludes. « Une scène plus petite, un seul point restauration et un point buvette. » La formule du dimanche, qui a beaucoup plu cette année, est reconduite avec huîtres et vin blanc en apéro et cochon grillé.
Programmation

« Elle sera plus simple » avec des groupes et artistes de tous les genres musicaux. « On veut rester sur ce schéma. Il y aura un groupe connu et un tremplin de jeunes groupes. »

Le dimanche, deux concerts sont prévus ainsi qu’un spectacle pour enfants. En revanche, la bourse aux vinyles, qui n’a pas attiré autant d’acheteurs cette année, pourra être associée à « une soirée DJ par exemple qu’on organisera à l’automne 2018 », annonce l’équipe qui fourmille de projets.